La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum


Test de jeu / PS3 / FIFA 13

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> autres -> divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 183
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 61 510
Moyenne de points: 2,44

MessagePosté le: 01.10.12 18:04    Sujet du message: Test de jeu / PS3 / FIFA 13 Répondre en citant

Alors que la concurrence semble enfin décidée à livrer un combat digne de ce nom dès l’an prochain, EA Sports poursuit sa chevauchée solitaire en tête des simulations footballistiques. Et à ceux qui pensaient que l’équipe de développement ne tarderait pas à se reposer sur ses lauriers, celle-ci répond en nous offrant le meilleur jeu de foot jamais sorti sur consoles. Rien que ça !
D’aucuns nous reprocheront sans doute une introduction par trop dithyrambique, qui enlève en outre tout suspense quant à notre verdict final sur la nouvelle production d’EA Sports. Sachez toutefois que le ton est à la mesure du plaisir pris pad en main avec FIFA 13, ce qui ne devrait pas manquer d’émoustiller les fans de la série déjà conquis par les précédents opus. Pour faire simple, ce nouveau volet reprend toutes les bonnes idées de son prédécesseur, et élimine dans leur grande majorité les défauts qui lui avaient été reprochés. Mais voyons tout cela en détails !
Quand l’incertitude s’en mêle
Autant être direct, c’est dans le domaine du gameplay qu’il faut rechercher cette année les principales évolutions de la série, à commencer par le système First Touch Control qui introduit une part d’incertitude dans le contrôle du ballon. Alors que jusqu’ici la plupart des jeux de foot vous permettaient de recevoir une passe directement dans les pieds sans réel souci, FIFA 13 prend désormais en compte le niveau de votre joueur, son déplacement, le pressing effectué par les adversaires et même les conditions climatiques pour ajouter une part d’inconnu à la manœuvre. Dit plus clairement, une star réussira presque systématiquement son contrôle quelles que soient les circonstances, mais un joueur plus moyen aura intérêt à ne pas être lancé à pleine vitesse ou chargé par deux défenseurs pour récupérer le précieux : en cas de placement hasardeux ou de pressing trop insistant, le contrôle pourrait être manqué et le ballon se retrouver dans les pieds adverses ! Dans le même ordre d’idées, les changements de direction brusques destinés à effacer son vis-à-vis peuvent désormais se solder par une perte de balle, la fréquence de l’évènement dépendant là encore des différents paramètres évoqués plus haut. Le résultat en jeu est immédiat : les actions sont plus crédibles que par le passé, et l’impression d’assister à un vrai match en est encore renforcée. Que les inquiets se rassurent : le système ne paraît jamais exagéré, et semble parfaitement dosé pour ne pas engendrer la frustration !

Toujours dans le domaine du gameplay, vous aurez enfin droit cette année à une intelligence artificielle digne de ce nom : une promesse souvent faite mais rarement tenue par les développeurs. Dès le premier match, on remarque dans FIFA 13 les déplacements beaucoup plus inspirés de nos coéquipiers, et leur propension à se démarquer ou à se faufiler dans les ouvertures. N’hésitant pas à déborder sur l’aile ou à repiquer au centre selon la position de la défense, ils offrent une variété des actions jamais vue jusqu’ici et, il faut bien le dire, particulièrement jouissive. On note d’ailleurs qu’ils sont aussi aptes à offrir des solutions qu’à suivre celles que l’on propose, notamment lorsque l’on incarne un unique joueur sur le terrain : si les appels manuels sont toujours à votre disposition, vous vous surprendrez rapidement à vous en passer tant vos partenaires sauront déclencher une passe millimétrée rien qu’en observant votre position et votre trajectoire. Le constat est d’autant plus étonnant que le phénomène ne se produit pas qu’en certaines occasions bien définies qui auraient pu être anticipées par les développeurs : non, ici toutes vos actions semblent bel et bien suivies et il est extrêmement rare qu’un coéquipier se rate complètement sur la construction. Du grand art.
Bien sûr toutes les nouveautés introduites par FIFA 12 font ici leur grand retour, à commencer par la défense tactique qui avait l’an passé révolutionner cet aspect du jeu. Si la fenêtre d’exécution permettant de chiper le ballon à un adversaire semble avoir été quelque peu élargie dans ce nouvel opus, il vous faudra toujours être vigilant pour ne pas vous faire effacer par un crochet suivi d’une brusque accélération. Mais, même dans ce cas, notre joueur se montre désormais plus réactif et peut partir à la poursuite du ballon sans perdre trop de terrain. D’ailleurs, cette meilleure réactivité se retrouve sur de nombreuses phases de jeu, qu’il s’agisse de se remettre d’une chute suite à un déséquilibre ou d’un coup d’épaule un peu trop appuyé.

A ce sujet, sachez que le moteur physique a lui aussi été retravaillé afin de mieux prendre en compte le gabarit des joueurs dans la gestion des contacts : un défenseur à la carrure imposante saura par exemple utiliser son corps pour protéger le ballon face à un attaquant plus menu. De manière générale les phases de lutte pour le ballon gagnent ainsi en authenticité et en diversité grâce à de nouvelles animations qui, au passage, semblent moins sujettes aux bugs divers et variés que dans la précédente mouture.
Côté commandes à proprement parler, les choses restent très semblables à FIFA 12 même si quelques petites subtilités viennent agrémenter les matchs pour les fans de spectacle. Bien sûr toutes les feintes et autres gestes techniques sont de la partie, mais il vous faudra un sacré entraînement pour tout maîtriser en jeu.


Des modes de jeu encore enrichis
Et ça tombe bien puisque FIFA 13 inaugure un nouveau mode de jeu baptisé Jeux Techniques, précisément destiné à vous faire assimiler toutes les possibilités offertes. Divisé en huit catégories (passes au sol, passes lobées, dribbles, tirs, tirs avancés, centres, coups francs, penaltys), il vous propose pour chacune trois exercice vous permettant d’obtenir successivement des médailles de bronze, d’argent puis d’or, avant d’accéder à un défi technique demandant de reproduire dans des situations particulières tous les gestes appris lors des sessions précédentes. Si l’obtention des deux premières médailles ne pose généralement pas de problème, accéder à l’or puis réussir le défi se révèle en revanche beaucoup plus compliqué. Il faut dire que les exercices deviennent de plus en plus difficiles (logique !), mais le vrai test réside dans le défi qui se fait obligatoirement en mode manuel : de quoi mettre à l’épreuve même les joueurs les plus habiles !

Extrêmement plaisants à jouer, ces exercices remplacent d’ailleurs la vieillissante arène d’entraînement durant le chargement des matchs. Que ses fans se rassurent, elle reste disponible via le menu Jeux Techniques ou l’on retrouve aussi un Didacticiel conventionnel.
L’autre nouveauté importante côté contenu se nomme Journée EAS FC (pour EA Sports Football Club) et n’est autre que la nouvelle itération du Saison Live de l’année dernière. Entièrement gratuit dans ce nouvel opus, le système vous permet non seulement de mettre à jour l’état de forme de tous les joueurs en fonction de leurs prestations dans la réalité, mais il offre aussi la possibilité de disputer le Match de la Semaine inspiré de l’actualité footballistique. De quoi remporter quelques précieux points d’expérience qui vous feront peu à peu monter de niveau, ainsi que des crédits à dépenser dans le nouveau Catalogue EA Sports Football Club : vous y trouverez aussi bien des équipements que des améliorations permettant de booster vos joueurs, les items les plus intéressants se débloquant petit à petit au fur et à mesure que votre niveau augmente.
Petit détail intéressant, c’est aussi dans ce mode de jeu que vous trouverez l’option Match PlayStation Move qui vous permet d’utiliser la baguette magique de Sony pour diriger vos joueurs sur le terrain : la vitesse varie selon que vous pointez plus ou moins loin du porteur du ballon, et les passes peuvent être effectuées de manière précise (en ciblant un joueur) ou dans le mouvement (en ciblant un point sur le terrain). Si la plupart des mouvements se révèlent un peu plus compliqués à réaliser qu’au pad, les développeurs semblent avoir diminué la réactivité des adversaires pour compenser : un bon point, même si selon nous le contrôle au Move ne reste qu’un gadget duquel on se lassera assez vite.

De son côté le mode Ultimate Team bénéficie aussi de quelques ajustements, à commencer par un tutorial vous permettant de prendre en main une équipe de stars avant de vous lancer dans l’aventure avec votre propre effectif. Sachez en outre qu’un système de saisons avec promotions et relégations fait aussi son apparition histoire de pimenter encore les rencontres !
Si le mode Saisons n’offre quant à lui que peu de nouveautés (des titres de division supplémentaires, plus d’options dans le matchmaking, des sauvegardes d’équipe et une salle des trophées), le mode Carrière se veut lui plus touffu avec l’apparition des sélections nationales auxquelles vous pouvez participer aussi bien en tant que joueur qu’en tant qu’entraîneur. Le système de transferts a lui aussi été revu, avec désormais la prise en compte des souhaits des joueurs qui voudraient rejoindre tel ou tel club, ou occuper absolument un poste de titulaire dans leur prochaine équipe. Du côté des modes de jeu plus classiques, vous ne serez pas surpris d’apprendre la présence des options Compétitions, Deviens Pro : Joueur et Deviens Pro : Gardien.

Les modes en ligne ne sont pas en reste avec le Saisons Clubs Pro qui adopte désormais un rythme saisonnier avec promotions et relégations, en plus de la possibilité de disputer des matchs à 11 contre 11. La FIFA Interactive World Cup est toujours présente, tout comme les inévitables Matchs Amicaux.
Enfin, sachez que le contenu en termes d’équipes sous licences est toujours aussi impressionnant, puisqu’en plus de tout ce qui était déjà proposé par FIFA 12 vous aurez droit ici à la Ligue d’Arabie Saoudite. Pas forcément passionnant pour ceux qui ne s’intéressent qu’au football européen, mais c’est toujours bon à prendre.
Un spectacle permanent
Histoire de parfaire une copie déjà fort honorable, FIFA 13 peut compter sur le solide moteur graphique de son prédécesseur pour assurer le spectacle durant ses matchs. Certes la qualité de modélisation des sportifs est inégale selon que l’on est en présence d’une star ou d’un joueur moins connu, mais l’ensemble reste de bonne facture et bénéficie surtout des animations criantes de vérité produites par l’Impact Engine. Bref, même si la prestation n’est pas très différente de l’an passé, elle reste la référence en la matière.

De son côté la bande son offre toujours les mêmes forces et les mêmes faiblesses, à savoir un public réactif entonnant fréquemment les chants propres à son club, et un duo de commentateurs aux interventions pas toujours très pertinentes ni dans le bon tempo. Hervé Mathoux et Franck Sauzée font ce qu’ils peuvent, mais ce n’est pas encore tout à fait assez.
Terminons en mentionnant les deux petites lacunes techniques récurrentes du jeu : les temps de chargement d’avant-match un peu trop longs à notre goût, et le manque de réactivité de certains écrans de menus, notamment en mode Carrière. Pas de quoi vous gâcher la fête !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 01.10.12 18:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> autres -> divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


|video guilde |<calendrier guilde |jeu detente |Album Photo | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation