La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum


Gamescom 2012 : Ni No Kuni : on y a joué ! | le 17 août 2012 à 1h57, par francoishb

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> autres -> divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 063
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 60 922
Moyenne de points: 2,43

MessagePosté le: 19.08.12 23:03    Sujet du message: Gamescom 2012 : Ni No Kuni : on y a joué ! | le 17 août 2012 à 1h57, par francoishb Répondre en citant

Sur son stand, Namco présentait trois jeux, un pour les fans d'Anime, un autre pour les fans de J-RPG et un dernier pour les adeptes du combat. Le point commun entre ces trois jeux ? Ils incarnent à leur manière la culture japonaise au yeux de nombreux gamers. Avec One Piece Oirate Warrior, Tekken Tag Tournament 2 et l'enchanteur Ni No Kuni réalisé en collaboration avec le studio Gibli, Namco va faire chauffer votre PS3 !



Quand la poésie s'invite sur votre écran

Avec Ni No Kuni : la vengeance de la sorcière céleste, Namco possède un jeu au design enchanteur dont la simple vue arrête le joueur. Un exploit dans un salon où la multiplication des titres plonge fatalement de nombreux jeux dans l'ombre de l'anonymat. Difficile en effet de se faire une place au soleil quand d'autres pics lourds du jeu prennent toute la place au sens propre comme au sens figuré avec des stand aux proportions gargantuesques. Présenté sur une simple borne PS3, Ni No Kuni : la vengeance de la sorcière céleste est comme un îlot de poésie dans cette Gamescom où règne sans partage les blockbusters chargés d'adrénaline. Le titre est en effet développé par le célèbre studio japonais Level 5 à qui l'on doit quelques chefs d'oeuvre la célèbre série des Professeurs Layton pour ne citer que le plus connu en Europe.




Mais là où le titre fait encore plus fort c'est grâce à sa direction artistique reconnaissable entre mille puisque c'est ni plus ni moins que le studio Gibli qui a signé le chara design et les cinématique du jeu. Une ambiance qui ne se limite pas aux séquences de dessin animé et, c'est bien simple, rarement on aura autant eu l'impression d'être en face d'un dessin animé, sans pour autant sombrer dans un gameplay à base de QTE. Pas question d'enquête où de puzzle, et encore moins de phases sur rail ici puisque Ni No Kuni : la vengeance de la sorcière céleste est un pur J-RPG avec sa dose d'exploration et de combats.


La magie à la rescousse


Le scénario n'est pas en reste et aborde le thème délicat de la perte et de l'enfance. Vous dirigez Oliver, un petit garçon qui vient de perdre sa mère. Pendant trois jours le garçon est inconsolable, mais ses pleurs vont donner vie à sa peluche qui se révèle être le seigneur des fées. Drippy, c'est son nom, est un adorable compagnon qui, outre la petite lanterne fixée au bout de son nez sera aussiun guide pour Oliver. Drippy apprend en effet à Oliver qu'il peut retrouver sa mère en partant dans un autre monde, le Ni No Kuni. débute alors un voyage où créatures magiques et apprentissage de sorcellerie formeront le quotidien du petit garçon.





Lors de la demo nous avons pu apprécier la qualité de la réalisation tandis que les phases de déplacement se révélaient extrêmement classique pour un J-RPG avec des rencontres aléatoires qui débouchaient sur des combats. Ces combats sont en revanche assez novateurs, même s'ils rappelleront forcément ceux d'une autre célèbre licence : Pokemon. En effet, Oliver peut durant les combats invoquer des créatures qui affronteront à sa place les ennemis présents. Tout se déroule en temps réel et il faut jongler entre les différentes compétences des compagnons de notre héros. Oliver peut invoquer jusqu'à trois créatures magiques et sera plus tard rejoint par d'autres compagnons humains dans sa quête. Enfin, il apprendra également à se servir d'un grimoire et d'une baguette magique pour lancer des sorts de plus en plus puissants.




Ni No Kuni : la vengeance de la sorcière céleste possède le charme des titres d'exceptions et si de nombreuses zones de floues persistent à ce jour sur le gameplay lui-même, la qualité de sa réalisation et le soin apporté au design du jeu permettent déjà au titre de Level 5 de sortir du rang la tête haute. Sans hésiter l'un de nos coups de coeurs de cette Gamescom. L'attente risque d'être insupportable jusqu'au 25 janvier 2013 date annoncée de la sortie de ce qui risque sans doute d'être un jeu majeur de la PS3.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19.08.12 23:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> autres -> divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


|video guilde |<calendrier guilde |jeu detente |Album Photo | Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation