La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum


Présentation du Moine Maître-Brasseur par Yorgl

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> world of warcraft -> moine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 183
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 61 510
Moyenne de points: 2,44

MessagePosté le: 16.04.12 11:41    Sujet du message: Présentation du Moine Maître-Brasseur par Yorgl Répondre en citant

J’ai le plaisir de vous annoncer l’arrivée de Yorgl sur Mamytwink. A partir d’aujourd’hui et pour les semaines à venir, il vous proposera régulièrement des comptes-rendus du Moine sur la Bêta de Mists of Pandaria. Expert en la matière, il vous fera découvrir tous les aspects et secrets de la nouvelle classe de World of Warcraft.
Pour commencer cette série d’articles, le Moine bourré le plus connu d’Azeroth vous propose de découvrir ses premières impressions au sujet du Maître-brasseur, la spécialisation tank du Moine.

Pour plus d’informations au sujet de Moine dans Mists of Pandaria, n’hésitez pas à consulter le blog personnel de Yorgl : yorgl-monk.blogspot.fr

Le Moine est une classe hybride qui a la capacité d’être soigneur, tank ou DPS en mêlée. Il porte du cuir et peut manier les armes à une main (épées, masses, pugis et haches), les bâtons et les armes d’hast. Il fonctionne avec un système à deux ressources : le Chi et l’énergie ou mana. En effet, alors que les Moines tanks et DPS utiliseront un système d’énergie en flux tendu comme un rogue, les Moines soigneurs (les Tisse-Brume) utiliseront du mana. En revanche, le Chi est utilisé par toutes les spés ; il s’agit d’un système de points similaire à la Puissance Sacrée des Paladins à deux différences près : les points restent, même hors combat, et on possède quatre à cinq points de Chi (selon les talents).
Prise en main du moine
A bas niveau, la prise en main est assez bien fichue et naturelle : on commence avec le Coup Direct faisant peu de dégâts et fournissant des points de Chi, pour assez rapidement acquérir notre premier finisher, la Paume du Tigre. Avec ces deux techniques, on se familiarise assez vite, et de façon naturelle avec le système consistant à dépenser de l’énergie pour obtenir des points de Chi qui serviront à envoyer des attaques plus puissantes. Simple, efficace et amusant (comme le sont souvent les systèmes de doubles ressources) !
Le “pexing” d’un Moine
Assez rapidement, alors qu’on évolue dans une zone de départ époustouflante (si, comme je l’ai fait, on crée un Moine Pandaren), on obtient deux autres techniques basiques du Moine permettant d’étoffer son gameplay : la Roulade qui permet une meilleure mobilité (et de gagner un chouilla de temps en solo), et la Frappe du Voile Noir, une alternative à la Paume du Tigre faisant office de finisher. Pour avoir monté un Moine jusqu’au niveau 38 (avant de passer à un premade 85 pour aller fouler l’herbe de la Pandarie), j’ai trouvé le pexing sympathique quoiqu’un peu répétitif, tant la quantité de techniques est faible à bas niveau. Il faut aussi noter qu’en spécialisation tank, c’est assez faible car on tape comme une nouille humide (ce qui est sûrement dû à un mauvais calibrage des techniques qui auront été ajustées d’ici la sortie du jeu) et qu’on finit souvent les combats à 40% PV.

Le Moine Marche-vent (dps) est la meilleure spécialisation pour gagner des niveaux


Dans l’état actuel des choses, on est vite tenté de passer en spécialisation DPS, Marche-Vent, pour profiter de sa puissance de frappe, mais aussi et surtout du passif Au-Delà qui assure une “regen” (régénération de points de vie) très efficace en pexing !

Déjà, bonne nouvelle : le titre du Maître-Brasseur n’est pas mensonger, c’est un tank qui use (et abuse !) de l’alcool pour améliorer sa défense ! En effet, sa mitigation vient du fait qu’il titube afin de réduire les patates qu’il prend dans le museau. Au centre de ce concept, on trouve la posture de tank, la Posture du Bœuf Résistant. Celle-ci donne une chance de réduire de 50% une attaque sur le Moine, et que ces dégâts soient répartis sur les neufs secondes suivantes. Petite note linguistique, cet effet (le Stagger) est un jeu de mot en anglais puisque ce mot veut à la fois dire “tituber” et “échelonner” ; cela décrit donc le fait que grâce à ses mouvements erratiques, le Moine va échelonner les dégâts qu’il prend sur la durée. A noter que la Maîtrise du Maître-Basseur agit sur ce proc (ainsi que sur une autre technique dont on parlera plus bas).
L’Agitation, le pilier central du Maître-Brasseur
La plupart des techniques défensives s’articulent autour de ce Stagger et une des plus importantes, au stade actuel de la bêta, est l’Agitation qui va forcer son déclenchement sur les attaques de mêlée (qui ne sont pas ratées/parées/esquivées). Cette technique s’inscrit dans le concept d’Active mitigation, développé sur le DK pendant tout Cataclysm et étendu à toutes les classes de tank pour Mists of Pandaria : il s’agit du fait que la rotation (ou cycle) influe sur la capacité à résister aux assauts des ennemis. A l’instar du Guerrier (avec sa Maîtrise du Blocage) ou du Chevalier de la Mort (avec sa Frappe de Mort), le Moine devra monter ses ressources afin de déclencher sa technique d’Active Mitigation. En l’occurrence, vous l’aurez compris, il s’agit de monter ses points de Chi afin d’utiliser Agitation.

Le Maître-Brasseur use et abuse de l


Un arsenal de cooldowns défensifs
Mais notre amateur de blonde (la boisson, pas Jaina !) n’a pas que cela à son arsenal défensif ! Il dispose notamment d’une panoplie de courts CD promettant un gameplay très nerveux et varié. Le plus intéressant, à mon sens, est la Bière Purifiante, qui vous débarrassera instantanément du débuff Stagger, lui conférant une très bonne synergie avec Agitation. Mais le combattant bourré pourra aussi utiliser sa Garde de façon régulière (en prenant soin de l’avoir boostée via la synergie entre la Paume du Tigre et l’Entraînement de Maître-Brasseur), Amenuiser le Mal si le talent est pris ainsi que sa Bière Elusive. Bien sûr, c’est une première approche de la classe et l’utilisation (sous CD ou pas, notamment) sera certainement à adapter selon les combats que la prochaine extension nous proposera.
Les compétences offensives d’un Maître-Brasseur
D’un point de vue offensif, les techniques ne sont pas extrêmement variées, puisqu’il s’agit des trois décrites plus haut, que l’on obtient avant le niveau 10. A noter que le proc de l’Entraînement de Maître-Brasseur évite d’avoir une rotation trop monotone en offrant régulièrement des Frappes du Voile Noir gratos !
Une particularité appréciable du Maître-Brasseur est qu’il a une capacité d’AoE très puissante et qui passe par des techniques qu’on est obligé d’adorer ! Comme tous les Moine, le spécialisé tank possède le Coup de Pied Tournoyant de la Grue (qui rappellera le Tatsumaki Senpukyaku de Ryu dans SF2 !), mais avec sa spécialité il récupère aussi le Souffle de Feu, la Brume Etourdissante (qui interagit très bien avec le précédent, d’ailleurs) et surtout le Fracas de Fût qui sert de “Chi-builder” en multicible (là où le Coup Direct remplit ce rôle en monocible). Il en résulte une rotation AoE efficace, agréable et surtout très rigolote puisqu’on balance plein de bières et de bidons dans tous les sens !
Le Maître-Brasseur en solitaire
Comme je le disais en début d’article, le Maître-Brasseur semble un brin faiblard en solo lors des premiers niveaux. Mais lorsque que l’on prend de la bouteille (*badum tssss*), cette classe devient assez vite viable et même très agréable en solo ! Déjà, on est increvable. Il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir une erreur 132 (plantage WoW) et de retrouver mon Pandaren mal en point, mais en vie, lors de mon retour en jeu ! Avec l’arsenal de CD dont on dispose, on n’a jamais à s’inquiéter de la survie. Du coup, comme c’était le seul point qui pêchait un peu à bas level, tout s’enchaîne. Les dégâts, certes bien moins élevés qu’en spé Marche-Vent (la spé DPS), sont amplement suffisant pour enchaîner les quêtes assez vite, sereinement et avec une certaine sensation de fluidité. A croire que le calibrage à haut niveau est mieux fini !
Les quelques soins à la disposition du Maître-Brasseur suffisent pour se remettre un peu de PV lorsqu’on a été trop hardi sur un pull. Que ça soit l’Extraction du Mal, très adapté à une utilisation en combat, notamment via sa composante dégâts, ou la Sphère de Soin, rendue plus adaptée pour une incantation hors combat, vu le temps de cast. Du coup, c’est une spé que je conseillerais sans hésiter (du moins dans l’état actuel des choses) pour le pex à tout joueur qui se destine à du tanking, une fois 90 !

Si vous destinez votre Moine au tanking, pexez-le en Maître-Brasseur


Le Maître-Brasseur en donjons
En donjon, c’est plus délicat de vous livrer un véritable rapport pour une simple raison : sur la bêta, le seul donjon 85+ accessible plante con-ti-nu-elle-ment. Hier, j’ai dû prendre une quinzaine de plantage pendant le donjon, dont plusieurs pendant chaque boss ! Du coup, ça casse un peu dans son élan. Mais les cycles du Maître-Brasseur semblent assez bien fignolés, et à peu de choses près, les mécaniques me semblent carrément viables ! (Les chiffres, eux, sont bien sûr destinés à réglages comme pour toutes les classes.) En effet, on est jamais en manque de ressource sans être noyé sous celles-ci ; les interactions entre les techniques sont assez sympas, et le choix entre le fait de dépenser ses Chi pour faire du DPS ou booster sa défense implique une prise de décision bien cool.
Seul point noir, à mon sens, c’est le fait que l’Agitation soit canalisée. Je ne vois vraiment aucun intérêt à regarder son personnage sans rien faire la moitié du combat, devoir dépenser bien son énergie avant de lancer cette technique (pour éviter d’être capé et avoir une déperdition d’énergie) et avoir son Active Mitigation qui nuit gravement à la mobilité (puisque la canalisation se casse sitôt qu’on bouge). Il est bien sûr fort probable que cela change, tout comme certaines autres mécaniques du Moine tank (comme sa Maîtrise, qui sera peut-être modifié pour réduire les dégâts initiaux de Stagger).


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 16.04.12 11:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> world of warcraft -> moine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


|video guilde |<calendrier guilde |jeu detente |Album Photo | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation