La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum


Chris Metzen parle de l'histoire de Mists of Pandaria

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> world of warcraft -> histoire/lore
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 183
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 61 510
Moyenne de points: 2,44

MessagePosté le: 16.04.12 11:24    Sujet du message: Chris Metzen parle de l'histoire de Mists of Pandaria Répondre en citant

Chris Metzen parle de l'histoire de Mists of Pandaria

Lundi 16 avril 2012 à 10h59 - JudgeHype

PC Gamer a récemment interviewé Chris Metzen. Le monsieur, vice-président du développement créatif et grand gourou de l'histoire de Warcraft, se révèle souvent intéressant et je vous propose de retrouver une petite synthèse des éléments à retenir ci-dessous:
  • Pandarie est un continent qui peut paraître serein de prime abord, mais il ne l'est pas du tout. Certes, ce n'est pas un pays ensanglanté comme les récents chapitres de l'histoire, mais la tension est néanmoins là. La guerre est évidente, il s'agit simplement d'une autre sorte de guerre. La Horde et l'Alliance vont amener leur haine et leur violence, ce qui va faire sortie le Sha de sa torpeur. Le Sha est quelque chose qui a été contenu depuis 10.000 ans. Pandarie était un lieu assez sereins, mais ce n'est plus le cas désormais.
  • Blizzard est très excité de voir quelle sera la réaction des joueurs vis-à-vis de Garrosh, un personnage dont les actions vont empirer petit à petit. Lorsque l'équipe a créé Garrosh et l'a mis en scène dans le roman L'effondrement, il fut proclamé chef de guerre, ce qui n'a pas plus aux joueurs de la Horde. Mais Blizzard voyait cela à plus long terme, la société avait un objectif précis. Aujourd'hui, lorsqu'on parle de Garrosh à certains joueurs, ces derniers disent que la Horde a de nouveau une vraie personnalité et ils adorent ce personnage. Chris Metzen s'amuse de ces retournement de situations. Les joueurs réagissent tous de façons très variées et obligent les développeurs à voir dans les personnages des choses qu'ils ne voyaient pas spécialement auparavant. Garrosh fait partie des personnages que Blizzard ne pensait pas que certaines personnages pourraient apprécier.
  • Garrosh fait partie de ces personnages que les joueurs ne connaissaient pas il y a deux ans et qui sont, aujourd'hui, sur le devant de la scène. De nouveaux personnages arriveront immanquablement à l'avenir. Les gens ont l'impression que Blizzard tue petit à petit tous ses personnages (Illidan, Arthas, Aile de Mort) et que le Lore de Warcraft meurt à petit feu, qu'il n'y aura bientôt plus rien à faire ni d'ennemis à tuer. Mais qu'ils se rassurent, d'autres seront là pour maintenir l'intérêt, comme Garrosh à l'heure actuelle. D'anciens personnages, comme Thrall, ont encore beaucoup de choses à faire cependant. C'est aussi le cas de Varian, un personnage qui existe depuis longtemps mais qui a pris son envol ces dernières années, notamment via le comic World of Warcraft. Dans Mists of Pandaria, une gigantesque suite de quêtes le met en scène et le fera devenir un grand roi. Le genre d'évènement qui fera que les différentes races de l'Alliance le suivront jusqu'en en enfer... ou à Orgrimmar. L'histoire de Warcraft regorge de personnages intéressants qui peuvent, un jour ou l'autre, débouler et être au centre des attentions.
  • Certains personnages de Pandarie deviendront des personnages principaux de l'univers de Warcraft. Chen Stormstout en fait partie. C'est un personnage que les joueurs ont découvert dans Warcraft III: The Frozen Throne et qui était surtout là pour le fun, il faut bien le reconnaître. Mais il sera présent tout au long de l'histoire de l'extension. D'autres Pandarens seront aussi importants, comme Aysa Cloudsinger ou Ji Firepaw.
  • Les Pandarens montreront à quel point les autres races agissent de façon extrême. Ils réagissent pas de façon émotionnelle, ils sont tout simplement sereins. Ils ne sont pas violents et ne combattent pas dans la colère, bien qu'ils savent tout aussi bien se battre. Ils combattent quand le besoin s'en fait sentir, mais la colère fait rarement partie de leur état d'esprit. Il s'agit d'une culture intéressante à écrire pour les développeurs.
  • Les joueurs se souviennent bien de la cinématique du Portail du Courroux dans Wrath of the Lich King. Hé bien bonne nouvelle, il y en aura plusieurs dans Mists of Pandaria.
  • L'histoire de Warcraft est cyclique et reviendra toujours à la guerre entre les Humains et les Orcs, qui sont véritablement le coeur de l'Alliance et de la Horde. Ce sont les piliers de la franchises. Mais quand cela dure trop longtemps, il faut se changer les idées et passer un peu à autre chose. Ce fut le cas dans Warcraft III: Reign of Chaos, quand les deux factions se sont unies pour vaincre la Légion Ardente. Il est important de changer tout une fois de temps en temps, d'avoir des moments où ont voit que l'ennemi aime ses enfants également. Tout le monde est dans le même bateau au final. Tout ce qui affecte l'un affecte l'autre également, toutes les races ont des enfants à élever et des sociétés à construire. Dans une franchise qui est autant basée sur la guerre, il faut parfois revenir à la réalité. Pas la nôtre bien sûr, mais une réalité montrant qu'une guerre constante et la violence vont à l'encontre du développement.
  • La Horde et l'Alliance ont combattu les démons dans The Burning Crusade, vaincu le Roi Liche en Norfendre et le monde s'est littéralement écroulé sous leurs pieds dans Cataclysm. Les deux factions ont affronté ces évènements gigantesques. En Pandarie, nous en revenons à : "Ok, nous avons dû faire face à ces évènements, mais nous vous haïssons toujours".
  • La Horde et l'Alliance ne vont apparemment pas s'unir pour vaincre Garrosh. Il existera une version Alliance et une version Horde du raid. Mais les deux pourront se croiser et parfois avoir besoin l'un de l'autre à certains moments. Chris Metzen ne veut rien dévoiler, mais à la fin, les deux côtés reconnaîtront qu'il est nécessaire de faire une chose bien précise. Le siège d'Orgrimmar sera précédé par une série d'évènements qui iront de pire en pire et qui affecteront les deux factions. Il devrait y avoir certaines interactions entre la Horde et l'Alliance au fil des patchs. Ce ne sera cependant pas exactement comme dans Warcraft III où les ennemis étaient réellement côte-à-côte. Ces moments sont particuliers et il ne s'agit pas de quelque chose de semblable. Néanmoins, lorsque la fumée se dissipera et que l'évènement sera terminé, une fois que l'histoire de Mists of Pandaria sera conclue, les deux côtés seront d'accords sur une chose : "Waow, c'est passé tout près cette fois. Nous avons perdu de nombreuses vies, nous étions sur le point de faire un pas de plus. Ça aurait pu être la fin du monde". Il y aura donc beaucoup de points d'interactions, mais le raid sur Orgrimmar sera rouge ou bleu, et les deux auront de bonnes raisons de vouloir que les choses se fassent.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 16.04.12 11:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 183
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 61 510
Moyenne de points: 2,44

MessagePosté le: 16.04.12 11:26    Sujet du message: Chris Metzen parle de l'histoire de Mists of Pandaria Répondre en citant

Les vannes sur Brumes de Pandaria ont ouvert. Capacités, spoilers, et séries de quêtes sont versant de la bêta-test du pack de WoW prochaine extension, et il est facile de se perdre dans les détails. Nous nous sommes assis avec vice-président du développement créatif et maître de toute l'histoire des choses chez Blizzard, Chris Metzen, pour revenir dans la grande image en parlant des grands thèmes de l'histoire de l'expansion et ce que ces pandas peu fou ont à nous apprendre.
PC Gamer: Alors, vous avez laissé tomber la grosse bombe la semaine dernière, le siège d'Orgrimmar et de-trônant de Garrosh Hurlenfer . C'est énorme, mais il semble que le contenu de lancement pour Brumes de Pandaria va être assez calme, peut-être même sereine.
Chris Metzen, vice-président du développement créatif: Je ne dirais pas qu'il sereine du tout. Je venais de dire qu'il n'est pas aussi doom-charge, comme les chapitres récents ont été. Il ya certainement indice d'octane élevé contenu: la guerre est évident constamment, c'est juste un autre type de guerre. Je pense que c'était [Game Designer David] Kosak qui un peu illustré qu'il commence comme une guerre par procuration.
Le grand crochet à Pandaria est que nous roulons sur la plage, toute la haine et la violence que nous apportons comme Alliance et la Horde vraiment une sorte de commence à faire la bulle jusqu'à Sha. Et le Sha est quelque chose qui a été contenue pendant dix mille ans. Il a été un lieu très serein, et bien sûr nos manigances briser, lourdement.
Donc, il ya certainement un drame et indice d'octane élevé trucs type de héros du temps, mais il ya ce fondement de l'espérance enterrés au-dessous, la respiration à travers, ce qui est certainement un ton différent. Cataclysm est relativement sombre. Lich King senti comme elle avait un peu plus la tragédie qui lui est inhérent, nous savions que Arthas, nous savions que sa chute de la grâce. Nous nous demandions s'il pouvait être racheté, si l'on pouvait le sauver à la fin. Donc, Pandaria a une tonalité différente de jouer contre la lourdeur. Celui-ci, par contraste, a un ton plus léger, mais il est encore assez haut indice d'octane.
PCG: Il semble presque comme si nous, comme les joueurs, sont le méchant dans cette expansion. Nous allons à cette île paisible comme une force corruptrice. Nous sommes la cause du problème.
CM: J'aime que le spin, j'adore ça. Après toutes ces années, vous pensez des jeux de construction d'extension et de déplacement cette chose avant ... Ce qui est vraiment cool à propos de WoW, je ne sais pas grand-chose d'autres studios, mais à un certain degré grande, la plupart des gars de cette équipe sont assez vieux- l'école. Quelques-uns des concepteurs à gauche pour aller à la nouvelle [MMO] nous travaillons sur, mais c'est quand même une équipe très dynamique.
Toutes ces années sur, vous vous pousser à comprendre, "Quelle est la prochaine étape? Comment cette franchise ne jouent dans le temps? Comment pouvons-nous garder vitale? "La psychologie bizarre des joueurs portant le problème avec eux dans un pays relativement intact était un spin intéressante. On espère toujours ces choses, à titre expérimental comme elles sont, bien jouer. Je ne veux pas nécessairement en termes de conception, mais que les gens le comprennent, et courir avec lui, et il se sent engager après toutes ces années. Il ya un réel danger, non? L'exécution de cette longue, vous avez constamment à regarder comment il se sent. Est-il frais, est-il cool, vous sentez-vous comme il va de l'avant d'une manière satisfaisante?

Géants, lapins sales détenant barils explosifs de la bière: les progrès!

PCG: Lorsque vous êtes à la recherche sur la façon de le faire, c'est juste une question de regarder où Warcraft a été, et puis penser à où aller? Ou cherchez-vous à ce que les autres médias et d'autres jeux sont fait, ce qui se passe dans le monde?
CM: Je pense que c'est un peu de tout. J'aimerais vous dire que nous n'avez ces crochets à l'avance. Il ya beaucoup de crochets à l'avance, ne vous méprenez pas-nous avons eu des idées. Mais si souvent ... j'ai eu un grand crochet de broyage pour un jeu d'expansion, avant le feu vert sur ​​Pandaria s'est passe, parce que quelque chose Pandaria, nous avons parlé à jamais. Avant que verte s'est, nous avons pensé nous aurions besoin d'aller d'une autre manière sur cette grande idée de broyage, toutes sortes de crochets bizarres, ce qui se passe après Cataclysm. D'une certaine façon, le feu vert pour Pandaria saccagé tous ces plans, mais il ya encore quelques restes de ces plans qui sont utiles avant le déplacement. Beaucoup de ces plans a trouvé une meilleure voix à travers la lentille de la Pandaria. Je sais que c'est très vague, mais on ne sait jamais. La bonne idée pourrait prendre de nombreuses formes. Avec cette chose étant en temps réel et en déplaçant tous à la fois avec la communauté, les décisions créatives sont informés par un certain nombre de choses. Les gens voulaient voir certains personnages reviennent, ou de voir certains personnages obtenir leur dû. Le sentiment Alliance comme nous les avons vendu les deux dernières années, comme, "Alright, les gars, nous vous entendons. Nous pouvons voir comment vous pourriez faire valoir. Je ne pense pas que c'est vrai, mais je peux voir l'argument ... "Donc, nous allons couvrir le pari, nous allons donner à ces gars-là des choses à faire.
PCG: Avoir Orgrimmar être la partie la prochaine grande, que ça doit juste alimenter le feu, non?
CM: Je dois penser que l'Alliance va se sentir bien à ce sujet. Et il ya des façons intéressantes de le faire. Il ya des raisons très différentes, d'ici la fin de cette histoire, à la fois pour la Horde et l'Alliance de vouloir ce fait. Garrosh sera un salaud croissante. Et il ya une histoire intéressante, là aussi.
Je suis totalement fasciné par la façon dont les gens vont réagir à cela, parce que ce que nous avons entendu dernièrement est ... Lorsque nous avons créé Garrosh, et nous lui avons mis au premier plan avec le roman La perdition, nous lui avons installé comme le chef de guerre actuelle, les gens ont été exaspérés. Joueurs de la Horde ont été simplement de tirer les cheveux. "Nous ne pouvons croire que vous feriez cela, êtes-vous les gars, même en accordant une attention à tous?" Et la messagerie a été, "Regardez, c'est un scénario à long terme, tout cela va à jouer dans ce que nous espérons est une très de façon satisfaisante. S'il vous plaît comprendre que ce n'est pas arbitraire. Nous avons un plan ici. "C'est drôle maintenant: il suffit, depuis hier, de parler à certaines personnes dans la salle de presse de la chose précédente, les gens disent," Vous ne pouvez pas prendre à Garrosh! Qu'est-ce? Horde c'est cool à nouveau! "C'est incroyable de voir comment tout bascule.
Donc, c'est amusant de cette façon. Nous trouvons des choses dans les caractères, comme conteurs ou autres, lorsque cela est le chemin logique pour le personnage et nous allons faire ceci ou cela. Mais les gens réagissent aux choses de façons différentes qu'il vous oblige à voir les choses en caractères que vous n'avez pas nécessairement voir avant. Vous voyez qu'il ya équité dans des directions pour les caractères que vous n'avez pas nécessairement penser serait là. Garrosh est un de ces personnages où je ne peux pas croire que les gens l'aiment tout d'un coup. Mais c'est amusant, non?
Nous allons tous faire ensemble à travers cette histoire. Et il peut ne pas être la fin de son histoire. Mais ça va être un moment glorieux. Encore une fois, tout ce que je veux dire, c'est l'Alliance et la Horde ont certainement des motivations différentes pour ce scénario endgame. Il ya tellement de fiction qui tourne sur cela. Il a été vraiment amusant à conceptualiser. Je pense que Pandaria ... Comment est-il étrange, que ça va être déposée à l'un des chapitres les plus satisfaisants histoire de Warcraft, en de très nombreuses années? Espérons au moins aussi bon que le roi-liche, qui était à bien des égards une suite à The Frozen Throne.
Mais je crois qu'à certains égards encore plus, car il n'est pas nécessairement debout sur les précédents jeux-ce n'est pas nécessairement permanentes sur les légendes du passé. C'est juste vraiment dynamique en soi, et c'est très excitant, surtout après toutes ces années, de trouver encore ces bassins de l'énergie. Toujours trouver ces zones de dynamisme au sein de la fiction. Je pense que cette chose pourrait fonctionner indéfiniment, comme un jeu et comme une entreprise fictive. Je ne pense pas que quiconque ait jamais aller à court d'idées. Mais je pense que c'est quelque chose que WoW a en quelque sorte de manière unique ces jours-ci. Pas nécessairement dans les jeux en général, mais dans l'espace MMORPG. Donc, beaucoup de joueurs sont venus avec ces PNJ et de ces personnages comme Thrall ou Arthas ou autre chose. Nous pouvons nous déplacer ces personnages autour du conseil et de créer un grand nombre d'émotivité et de créer beaucoup d'engagement avec des gens qui connaissent ces personnages. Même si vous n'êtes pas une personne l'histoire hardcore, ou dans la tradition ou autre, vous vivez dans cet espace virtuel, vous savez qui sont ces gens, vous avez fait des quêtes pour eux et tels. C'est un endroit incroyable d'être, pour être en mesure de tirer de ces leviers et les cadrans, après toutes ces années et ont le compter.

Bon vieux Arthas vivra dans Blizzard DOTA, si.

PCG: À ce stade, vous êtes presque l'élaboration de connaissances de la communauté qui a été construit sur le jeu. Vous n'avez pas à construire le savoir et dire: «Voici un nouveau personnage, voici ce qu'il est, voici pourquoi vous devriez vous intéresser." Il ya des personnages de personnes ont été en jouant avec ce qu'ils sont déjà investi po
CM: Les deux se produisent à la fois. Maintenant, nous parlons de Garrosh, à droite? Le destituer comme ce tyran horrible. Mais comme je le disais, un couple d'années il ya, il y avait un public qui n'avait aucune idée de qui il était, et il y avait un public qui a eu une idée et ne l'aimais pas du tout. Donc, nous avons reconnu que nous avions besoin pour commencer à sortir de notre façon de vraiment créer un grand nombre de caractères pour obtenir un certain investissement dans le bas de la route. Je me souviens très tôt, nous avons fait Illidan le patron de la Temple noir. Nous ramené Arthas à la fin de Frozen Throne. Nous avons tué Aile de mort. Nous avons eu beaucoup de guff sur le net relatif à: «Vous brûlez tous vos personnages! Qui est laissé pour se battre? Warcraft est fait! Nous ne voulons pas, il n'y a pas d'équité gauche, il n'y a pas des personnages intéressants à gauche. "Vous savez quoi? C'est juste des conneries totale. Mais pour couvrir le pari, voici un peu plus. Voici de Garrosh, à droite?
Donc, c'est amusant, maintenant, de voir des personnages comme lui d'obtenir un grand nombre de fonds propres, beaucoup de temps d'antenne. Tired anciens personnages comme Thrall ou tout reste encore beaucoup de kilométrage en eux. Même Varian, l'homme roi de nouveau, un caractère que nous avons introduit qui a existé dans la continuité avant, mais nous ostensiblement laissé sur le jeu d'expédition. Nous avons fait notre série de bandes dessinées et vraiment tenté de construire son personnage en quelque chose qui aurait de nombreux miles en lui. Avec Pandaria, nous avons cette série de quêtes qui lui méga implique, et lui devient vraiment ce grand roi, où toutes les races de l'Alliance dire sans réserve, "je vais suivre ce gars-là dans les portes de l'enfer." Et ils le feront. Ou Orgrimmar.
C'est vraiment amusant d'être en mesure de voir ces thèmes prennent forme après toutes ces années. Ils ne sont pas nécessairement debout au-dessus de Warcraft jeux passé. Bien que je pense qu'il ya encore beaucoup de potentiel riche en jeux Warcraft passé, je fais les choses à venir amour cercle complet.
PCG: Y at-il de nouveaux personnages qui sortent du côté Pandaren trop? Est-ce le Pandaren quitter l'île pour devenir une partie de ces nouveaux personnages principaux trop?
CM: Tout à fait. Il ya un certain nombre de caractères. Nous nous sommes concentrés beaucoup de poivre sur le caractère Stormstout Chen, qui avait existé dans l'histoire de Warcraft précédente. Mais il n'y avait pas grand-chose à lui, pour être honnête avec vous, dans la campagne Frozen Throne. Il était vraiment plus d'un amusant caractère unidimensionnel. Donc, il ya un certain nombre de nouveaux [comme Aysa Cloudsinger et Ji Firepaw]. Il ya un certain nombre de caractères Pandaren cool que intensifier. Je pense que Chen, notamment, a un arc forte tout au long de l'expansion.
Pandaria, autant que les Pandarens sont mises en évidence tout au long, c'est tellement plus riche que de simplement les. En regardant en arrière à quelque chose comme l'Outreterre, les orcs Mag'har, vous avez eu la Draenai évidemment ... Dans beaucoup de façons, je ne sais pas si c'est une vraie déclaration, mais Pandaria n'est pas tant que ça sur le Pandaren. Ils sont un élément vraiment cool de nouveau, mais ils sont juste un élément. Il ya tellement plus de choses dans ce pays et avec cette mythologie La boucle est bouclée. C'est quelque chose que je suppose que je ferroviaire contre: les personnes ayant l'impression que c'est à peu près Pandaren, et nous allons tout simplement être main dans la main et en sautant avec eux à travers cinq niveaux de long. Ce n'est pas vrai. Ils ont certainement le poivre long et ont une histoire cool, mais il ya tellement plus de choses là-bas que tout, eux et leurs préoccupations.

Ce gars-là, cependant, veut absolument tenir la main et passez avec vous.

PCG: Ils sont juste un petit groupe, mais les extensions est plus sur les grands thèmes, ce mal et de l'équilibre?
CM: Il est intéressant ... Prenez que le spin psychologique antérieure de, nous sommes les seuls qui apportent le problème. Le jeu d'expansion est presque autant sur ​​nous, ce que nous a et notre arc caractère ... Dans quelle mesure [l'Alliance et la Horde] rendez-vous ici, ce qu'ils apprennent ici, comment fermer au bord nous avons tous rendez-vous que c'est vraiment l'âme de l'expansion définir. Le Pandaren simplement de faciliter ce contraste et cette âme-recherche. Comme, «Pourquoi ne pas tout le monde tout simplement se détendre? Vous riling tout en place. "En eux-mêmes, les Pandaren ne pas vraiment avoir un arc, comme une culture. Ils sont le genre d'équilibre de Foucault juste milieu des gens.
PCG: Leur rôle est de nous montrer comment l'extrême que nous sommes.
CM: Tout à fait. Parce que Pandaren ne reçoivent pas super chaud, ils ne reçoivent pas super froid. Ils ne sont pas emo, ils sont super saine. Ils ne deviennent violents. Ils vont se battre et ils se battent bien, ils vont se battre pour gagner. Mais il en faut beaucoup pour mettre en colère. Je ne pense pas qu'ils se battent dans un état ​​de colère; ils se battent dans un état ​​de nécessité, pensif, et avec brio. Mais rarement de la colère. Il ya eu une culture intéressante à écrire.
Rappelez-vous le Portail du Courroux cinématographique, de Lich King? Nous avons quelques-uns de ceux intégrés dans le jeu d'expansion, où les lignes de quêtes grands sont à la baisse. Nous avons eu un certain nombre de scènes avec des personnages qui sont Pandaren hurlant les uns les autres, mais ils hurlent les uns les autres tout comme les humains le ferait. Et j'ai pensé, "Les gars, nous avons obtenu de prendre du recul et vraiment penser à ces gens et comment ils gérer la situation." C'était fascinant d'entrer dans, parce que je ne sais pas que nous ... Dans la construction d'un monde comme WoW , ce n'est pas comme un scénario linéaire, où vous pouvez vraiment entrer dans la tête de vos personnages. Très souvent, dans WoW, des personnages vraiment faciliter la parcelle et des quêtes et des choses comme ça, donc c'est tout simplement fascinant de voir comment ces gens-là gérer des situations stressantes. Le plus nous avons eu en lui, il a pris une personnalité fascinante qui est en fin de compte la différence de l'une des races de factions que nous avons, qui toute la gamme de serein pour buter hors de leurs esprits. C'est juste une expérience intéressante de travailler avec Pandaren.
PCG: Est-ce la mentalité réfléchie du Pandaren va changer la Horde et l'Alliance? Est-ce la Horde et l'Alliance juste aller là-bas, le corrompre, et ensuite revenir à ce qu'ils faisaient avant?
CM: Je pense que la façon dont je voudrais répondre que c'est ... En fin de compte, pour ma part, je reviens toujours à ce thème celui de Warcraft. Je pense que le noyau de l'animus Warcraft est cyclique. Parce que vous ne peut que pousser à la haine raciale par le biais d'autant de produits sans se sentir comme la même vieille chose, et donc la fin. Mais les piliers de la franchise sont les orcs et les humains, c'est vraiment l'Alliance et la Horde, par extension, et il est vraiment ces deux groupes en battant le cerveau de l'autre pendant une période prolongée de temps. Cela a toujours obtenu d'être ce que Warcraft est sur ​​le point.
Mais quand ils le font depuis trop longtemps, vous avez besoin de le secouer de temps en temps. Ce qui était évident dans Warcraft III, le règne de la campagne du Chaos, où ils se réunissent au moins pour un temps contre la Légion ardente. C'est agréable de le changer une fois de temps en temps, et avoir ces moments où ils reconnaissent que les Russes aiment leurs enfants aussi. Tu sais, finalement, nous sommes tous dans le même bateau. Tout ce qui affecte l'un affecte l'autre, tout le monde a des enfants à élever et les sociétés à construire. Dans une franchise qui est basé sur la guerre, il est bon de le ramener dans la réalité parfois. Ce n'est pas notre réalité, mais la vérité que la guerre constante et la violence n'engendre pas beaucoup de la croissance de la société. Il n'engendre pas beaucoup de croissance personnelle. Vous devez vérifier que chaque fois dans un tout.

Cette Pandaren et son ourson mignon pourrait vous prie de différer avec vous, monsieur Metzen.

Pandaria, le thème de racine de cet ensemble d'expansion, qu'il s'agisse de la boîte du produit ou encore mieux à travers les patchs, qui j'ai presque envie de la marque comme un jeu distinct d'événements sur ce thème est essentiel pour ce qui est Pandaria. Nous avons passé tant de temps la lutte contre les démons et les planètes exotiques cassés dans The Burning Crusade, le seigneur de la mort dans Lich King, et le monde tombe littéralement sous nos pieds. L'Alliance et la Horde ont été tout simplement cogner contre les événements et de réagir à tous ces chapitres méga-niveau. Avec celui-ci, ils trouvent eux-mêmes comme, "Oh, ouais, je vous hais. Nous avons dû faire face à tout ça, mais je vous hais! "Et Coming Around Again senti comme le battement droit pour cette période dans l'histoire de la franchise, ou scénario en cours.
Il est essentiel de la reconnaissance de cette haine de la société, ou à la haine raciale. Ces moments où vous aurez droit à bord de l'absolument perdre, sombrer dans un conflit qui ne finira jamais, et de voir qu'il ya quelque chose de vous-même dans votre ennemi. Suspension de penser à comment vous vous battez, pourquoi vous vous battez. Que parfois, la guerre n'est pas toujours juste, parfois, notre conduite dans la guerre, même si c'est une guerre juste, peut-être hors de contrôle. Se souvenant que vous perdez autant de vous-même dans la conquête de vos ennemis sans aucune retenue, vous risquez de perdre ce que vous avez combattu pour protéger en premier lieu.
PCG: Ce que vous venez de décrire ne semble pas être un processus mental qui est capable de Garrosh. Et c'est pourquoi il doit bien y aller. Est-ce l'Alliance et la Horde équipe ensemble? Vous avez mentionné, ils détestent les uns les autres, mais sont-ils s'associent pour prendre vers le bas Garrosh? Ou ils ont tous deux une attaque individuellement?
CM: Je ne dirais pas cela, je ne dirais certainement pas que d'aujourd'hui. Le raid sera probablement bifurqué: il s'agit d'une version Alliance de celui-ci et une version Horde de celui-ci. Maintenant, si les gens de l'Alliance et la Horde sera certaine un peu ... De l'autre côté du champ de bataille, ils vont être comme, "C'est sur, c'est ça?" Ils vont avoir besoin les uns des autres aide à certains égards. Je ne veux pas gâcher l'une des battements fraîches que nous avons prévues, mais finalement, les deux parties reconnaissent que c'est une action nécessaire et une action juste. Il pourrait y avoir peu d'aide-out ici et là.
Et le siège d'Orgrimmar est précédée par une chaîne d'événements qui s'aggrave et pour le pire et pour le pire, qui affecte les deux côtés. Il ya probablement des points d'interaction à travers les patchs. Je ne le qualifierais pas à distance quelque chose comme Warcraft III, où ils sont littéralement au coude à coude. Ce sont de types très spéciaux de moments, et ce n'est pas un de ces moments. C'est vraiment un moment après que la fumée se dissipe, après cet événement conclut, après la fiction tout des brumes de Pandaria est conclu, que les deux parties vont, "Ouf, wow, nous nous sommes approchés à ce que le temps, nous avons perdu beaucoup de vies , mais nous étions sur le point de cette chose juste coups de pied dans le cinquième rapport. Cela pourrait mettre fin au monde. "Donc, il ya certainement beaucoup de points d'interaction, mais le raid Orgrimmar est rouge ou bleu, et ils ont tous les deux très bonnes raisons pour vouloir que cela se fasse.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:17    Sujet du message: Chris Metzen parle de l'histoire de Mists of Pandaria

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> world of warcraft -> histoire/lore Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


|video guilde |<calendrier guilde |jeu detente |Album Photo | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation