La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum


Aliens : Colonial Marines, entre vidéos de gameplay et preview

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> autres -> divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 063
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 60 922
Moyenne de points: 2,43

MessagePosté le: 06.04.12 16:09    Sujet du message: Aliens : Colonial Marines, entre vidéos de gameplay et preview Répondre en citant

Il y a quelques jours de cela, nous avons pu découvrir, chez Gearbox Software à Dallas, un certain Aliens : Colonial Marines. Présent sur place, Virgile a profité de l’occasion pour vous donner ses impressions les parties solo et multijoueur du jeu.

Mais ce n’est pas tout, car nous vous proposons également de découvrir cet Aliens : Colonial Marines. Pour cela, nous mettons à votre disposition ces deux vidéos de gameplay. La première vient donc mettre en avant la partie solo, tandis que la deuxième s’attarde sur quelques phases de jeu multijoueur.

Enfin, terminons en précisant que Aliens : Colonial Marines est toujours prévu pour cette année sur PC, Playstation 3 et Xbox 360.


Tellement + sur JeuxVideo.fr : Aliens : Colonial Marines, entre vidéos de gameplay et preview http://www.jeuxvideo.fr/jeux/aliens-colonial-marines/aliens-colonial-marine…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06.04.12 16:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 063
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 60 922
Moyenne de points: 2,43

MessagePosté le: 06.04.12 16:10    Sujet du message: Aliens : Colonial Marines, entre vidéos de gameplay et preview Répondre en citant

Aliens Colonial Marines nous en dévoile un peu plus sur son solo ainsi que sur son multijoueur.
Rares sont les jeux dérivés de films refusant le parti de l’adaptation servile. Quelques tentatives d’explorer les zones d’ombres et non-dits de l’œuvre originale ont bien vu le jour mais les réussites font figure d’exceptions. Dès lors, Aliens Colonial Marines, dont l’ambition est de s’imposer comme la suite canonique au film de James Cameron avec les moyens qui sont les siens, peut-il faire cas d’école ? Après nous être rendu chez Gearbox Software à Dallas, nous commençons petit à petit à entrevoir quelques chances de succès.


26 ans plus tard, retour sur le Sulaco ...

Randy Pitchford, Brian Martel et les membres de Gearbox Software les accompagnants ont été les premiers surpris en arrivant sur le lieu choisi par Sega pour présenter Aliens Colonial Marines à la presse internationale réunie pour l’occasion : l’éditeur a en effet mis le paquet pour immerger l’assemblée dans l’atmosphère du film de Cameron. « Nous n’avions aucune idée de ce à quoi ça allait ressembler. Il y a tant d’attention apportée aux détails : ils ont amené la Reine Alien utilisée dans le film et il y avait même des petits détails comme le tricycle qu’on aperçoit dans le Director’s Cut » s’enthousiasmait Pitchford durant l’entretien qu’il nous a accordé.







Les équipes de Gearbox sont formelles : à défaut d’être le premier studio à avoir travaillé sur ce projet, elles se déclarent convaincus du soutien indéfectible de Sega, malgré les récentes et drastiques mesures prises par l’éditeur. C’est donc confiante et enthousiaste que la petite équipe est montée sur scène pour nous offrir un nouveau coup d’œil sur la campagne solo du jeu. Et pour l’occasion, Gearbox a décidé de nous donner un aperçu du commencement de ce nouveau chapitre dans la saga Alien.



Le joueur évolue au sein d’un groupe de marines coloniaux débarquant sur le Sulaco, le vaisseau de combat qui emmena Ripley, Hicks, Vasquez et les autres trompe-la-mort aux ordres de Gorman et Apone en orbite de LV-426. Pour tout amateur du film, la redécouverte des lieux est un pur moment de fan-service servi par une mise en scène instillant une tension palpable. Le sol est recouvert du sang laiteux de Bishop dont on retrouve d’ailleurs la moitié basse du corps sectionnée par la Reine lors de l’affrontement final.

D’emblée, l’amoureux de la pelloche de Cameron est donc flatté avec force de détails scrupuleusement respectés. Car la cible prioritaire d’Aliens Colonial Marines est, cela va sans dire, le fan de la saga et plus précisément celui du second métrage. Faut-il craindre alors que le jeu ne se repose trop sur la flatterie ? A ce sujet, nous avons questionné Randy Pitchford sur l’équilibre d’Aliens Colonial Marines entre fan-service et créativité. Sa réponse fut assez inattendue : « Le fan-service est quelque chose à ne pas négliger, mais ça n’est pas ce qui fait la valeur d’un jeu. Vous avez vu le Star Trek de J.J. Abrahms ? Bon et bien c’est un film génial ! D’un point de vue fan-service, vous avez l’Enterprise, il y a Kirk, Spock et Mc Coy, on découvre comment Vulcain a été détruite, etc. Donc vous avez toutes ces connections avec ce que nous connaissons de la franchise. Ceci étant, c’est une toute nouvelle histoire et une expérience très différente. (…) Nous avons approché ce jeu exactement de la même manière ».



Et si l’on en juge par les bribes d’histoire glanées au fil de notre visite dans les studios de Gearbox Software, les propos de Randy Pitchford ont du sens. Les références au film seront nombreuses, comme la présence d’un synthétique partageant les traits de Bishop (et qui sera d’ailleurs doublé par Lance Heriksen) au sein de notre escouade par exemple ou la redécouverte du lieu où Vasquez et Gorman se font exploser à la fin du long-métrage. Mais dans le même temps, l’histoire promet des développements plus audacieux comme l’intervention d’une milice privée qu’on imagine envoyée par Weyland-Yutani ou l’exploration de lieux entièrement nouveaux comme le mystérieux USS Sophora dont nous avons aperçu les croquis dans les bureaux du studio.

La campagne s’annonce donc riche d’évènements inattendus et, de ce que ce nouvel aperçu offert par Gearbox nous en a révélé, il ne semble pas dans les intentions des développeurs de se contenter d’une redite facile des moments clefs du film. Cette première mission fut aussi l’occasion d’un premier examen des promesses de restituer efficacement la tension entre fureur et suspense au cœur de la réussite du long-métrage. Et la distribution entre exploration solitaire rythmée par les pulsations du motion tracker dans des environnements rendus à l’obscurité et guerre ouverte entre marines coloniaux et xénomorphes venus en famille ne s’annonce pas au seul avantage de cette dernière.



Pour autant, Brian Martel, chief creative officer chez Gearbox et co-fondateur du studio, nous a réaffirmé le parti pris plus action que frisson de ce titre dont il est aussi le lead-designer : « Je pense que Colonial Marines est globalement plus proche du jeu d’action. Mais nous avons beaucoup travaillé sur les moments de tension. Notre design director a bossé sur Fear. Donc il connaît les mécaniques de la peur et comment les articuler avec les moments d’action ». Là encore, les paroles du développeur ont trouvé un écho dans la démonstration qui nous a été faite. Gearbox a clairement soigné ses effets d’éclairages dynamiques et certaines séquences n’étaient pas sans rappeler un certain Dead Space en termes d’action et d'ambiance.

Revisitant l’USS Sulaco avec talent, fidélité et une pointe d’humour teintée de fan-service, cette première mission nous a sincèrement enthousiasmés. Fans du film de Cameron que nous sommes, notre niveau d’exigence était en conséquence assez élevé pour ne pas dire exagéré. Au travers de cette ouverture pleine de fureur et de tension, Gearbox est parvenu à nous ramener à la glorieuse année 1986 avec authenticité et panache. Reste que, comme à l'accoutumée, le développeur a eu tout le loisir de dévoiler son jeu à son avantage. La méfiance reste donc de mise malgré l'enthousiasme.


Aliens versus Colonial Marines

A peine une heure après cette démonstration rondement menée, l'occasion nous a enfin été donnée de mettre la main sur le pad. Mais pas question d'en révéler plus sur la campagne solo, Gearbox ayant préféré nous offrir un premier aperçu du multi. Une quinzaine de minutes à peine nous a été accordée sur une map et seulement dans le camp des marines. Car Aliens Colonial Marines joue la carte du multijoueurs asymétrique.


Tellement + sur JeuxVideo.fr : Preview Aliens : Colonial Marines | Jeu Tir, Action sur PC/PS3/Xbox 360/Wii U sur JeuxVideo.fr http://www.jeuxvideo.fr/jeux/aliens-colonial-marines/preview-test-aliens-co…


Revenir en haut
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 063
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 60 922
Moyenne de points: 2,43

MessagePosté le: 06.04.12 16:10    Sujet du message: Aliens : Colonial Marines, entre vidéos de gameplay et preview Répondre en citant

Une approche relativement risquée en termes d'équilibre des forces en présence que nous décrit Randy Pitchford : « Les marines coloniaux sont dans un camp et les xénos dans l'autre. Leurs capacités, leurs tactiques, la manière de les jouer sont ... différentes, totalement différentes mais vraiment complètement différentes ! C'est donc un gameplay asymétrique. Et il n'y a pas beaucoup d'exemples de gameplay asymétriques. Le dernier que nous avons adoré chez Gearbox c'est Left 4 Dead. Et c'est vraiment génial ! Ça n'est pas un jeu où tout le monde est semblable, avec les mêmes armes et où tout est équilibré. C'est marrant parce que ça n'est pas rigoureusement équilibré. C'est équilibré dans le sens où chaque camp peut l'emporter mais la manière dont ils le peuvent est complètement différente, tactiquement parlant. »



Dans le camp des marines, cette assertion de Pitchford se vérifie en partie. Effectivement, les pauvres humains et leurs pulse rifles ne semblent pas pouvoir tenir le coup face aux assauts incessants et inattendus des xénomorphes. Mais après une bonne rouste, on commence à entrevoir la solution : rester grouper pour faire face, faire bloc pour ne laisser aucun espace à l'offensive sournoise de l'équipe adverse et consulter le motion tracker aussi souvent que nécessaire. Les marines sont clairement en position défensive et doivent donc tenir le siège avec sang-froid. De plus, face à la vélocité des xénos, difficile d'enchaîner les frags à bonne distance. La rencontre décisive se joue donc le plus souvent au corps à corps, le temps de cracher deux salves de plombs au shotgun avant que l'assaillant n'ait porté le coup meurtrier.

Les deux matchs en équipes que nous avons pu disputer face aux développeurs de Gearbox nous ont donné une petite idée du potentiel de ce gameplay asymétrique vanté par Randy Pitchford. La tension était palpable à chaque instant et l'impression d'avoir à faire à un ennemi beaucoup trop puissant pour nos dérisoires pétoires s'est heureusement vite dissipée. En revanche, nous regrettons de n'avoir pu rejoindre une partie ou deux dans le camp des xénomorphes. Quand on se souvient de l'insupportable jouabilité de la créature dans Alien VS Predator, il y a de quoi nourrir quelques inquiétudes.



Ce nouveau coup d’œil sur Aliens Colonial Marines, en dépit de sa brièveté un rien frustrante, nous a, en définitive, rassurés sur l'approche de Gearbox Software et sa concrétisation, que ce soit en termes de mise en scène ou d'intensité de l'action. Mais une fois encore, difficile de se prononcer sur la base d'une séquence soigneusement choisie par le studio et d'une quinzaine de minutes passées sur le multijoueurs. Il faut donc s'en remettre, pour une bonne part, aux intentions formulées par Randy Pitchford et Brian Martel.

Mais, on le sait, l'intention est une chose, sa concrétisation en est une autre. Alors, avant de quitter nos hôtes, nous leur avons posé la question des moyens mis en œuvre sur Aliens Colonial Marines, compte tenu du fait que Gearbox est aussi et surtout à l’œuvre, dans le même temps, sur Borderlands 2. Laissons donc le soin à Randy Pitchford de conclure sur cette question des ressources : « Nous avons deux équipes différentes. Et l'un des avantages d'avoir plusieurs titres AAA en développement est que nous pouvons partager la technologie et les infrastructures entre les projets. Par exemple, nous avons récemment annoncé aux fans de Borderlands que nous nous investissions beaucoup sur la version PC. Et parmi ces préoccupations, il y a celle de permettre aux gens de configurer leur interface comme ils l'entendent. L'infrastructure technique requise pour permettre ça prend du temps à mettre en place. Mais une fois que vous l'avez fait, elle peut être exploitée pour un autre jeu sans coût supplémentaire. Nous avons centralisé son élaboration pour pouvoir ensuite l'utiliser sur deux projets. Si nous n'avions qu'un seul projet, le prix aurait été fixe. Mais en ayant deux jeux en développement, le coût est amorti. Les deux jeux en profitent et c'est un tout petit exemple de rien du tout. Tous les outils développés pour l'un peuvent être utilisés pour l'autre. Donc il y a énormément d'avantage à développer plusieurs jeux en même temps. »


Tellement + sur JeuxVideo.fr : Preview Aliens : Colonial Marines | Jeu Tir, Action sur PC/PS3/Xbox 360/Wii U sur JeuxVideo.fr http://www.jeuxvideo.fr/jeux/aliens-colonial-marines/preview-test-aliens-co…


Revenir en haut
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 063
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 60 922
Moyenne de points: 2,43

MessagePosté le: 06.04.12 16:11    Sujet du message: Aliens : Colonial Marines, entre vidéos de gameplay et preview Répondre en citant

Après le décevant Alien VS Predator, Sega a décidé de confier la destinée vidéoludique de nos amis xénomorphes à Gearbox. En voilà une excellente idée !
à ne pas manquer

La rédac vous dit tout sur Aliens : Colonial Marines



Rares sont les présentations de jeu qui nous font autant saliver dès leurs premières minutes. Lorsque Randy Pitchford, président de Gearbox, a commencé par nous parler de son amour inconditionnel pour le Aliens de Cameron et plus particulièrement de la joie qui l'a envahi lorsque Sega a proposé à son studio de réaliser un jeu à mi-chemin entre l'adaptation et la suite de celui-ci, la certitude d'avoir à faire à un authentique passionné du meilleur opus de la saga - avis très personnel je vous l'accorde - s'est immédiatement installée dans l'assemblée.


Enfin une suite au film culte de James Cameron ?
Et le moins que l'on puisse dire c'est que la démonstration qui nous a été faite du jeu a parfaitement illustré les déclarations préliminaires de l'ami Pitchford. Dès l'introduction, le lent traveling sur la carlingue du Sulaco se dirigeant vers LV4-26 nous ramène en terrain connu. L'arrivée des marines est ainsi parfaitement symétrique avec celle du film, à la différence que les bisasses du jeu s'écrasent avec fracas sur la planète.

Viennent alors les premières scènes d'exploration. On comprend alors que les évènements d'Aliens Colonial Marines font suite à ceux du film. Nous avons par exemple découvert les ruines du processeur atmosphérique explosant à la fin du long-métrage ou encore la station de Hadley's Hope après les mésaventures de Ripley, Apone, Hicks, Hudson et leurs coéquipiers.

Et ce qui frappe d'emblée, c'est la fidélité avec laquelle ces environnements ont été reproduits. Les détails de toutes sortes sont légion et les jeux d'ombres et de lumière produisent quelques panoramas saisissants. Une direction artistique très convaincante, portée par le moteur graphique propriétaire de Gearbox qui fait parfaitement bien le job


Tellement + sur JeuxVideo.fr : Preview de Aliens Colonial Marines : la bonne surprise pour les fans http://www.jeuxvideo.fr/jeux/aliens-colonial-marines/preview-aliens-colonia…


Revenir en haut
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 063
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 60 922
Moyenne de points: 2,43

MessagePosté le: 06.04.12 16:11    Sujet du message: Aliens : Colonial Marines, entre vidéos de gameplay et preview Répondre en citant

L'ambiance si particulière du deuxième épisode, un film de guerre traversé de moments de tension savamment orchestrés, est ici pieusement respectée. Les moments de suspens pur rythmés par les pulsations du radar sont vraiment très bien rendus, tout autant que le surgissement des xénomorphes et le chaos qui s'en suit.

Le comportement tout à fait crédible des créatures associé à leur façon unique de se mouvoir insufflent à ces scènes d'invasion une tension tout à fait comparable à celle déployée par la réalisation de Cameron dans le film. Les déplacements des aliens entre le sol, les murs ainsi que le plafond n'ont vraiment rien de prévisibles ; le joueur et ses coéquipiers se sont en effet vite retrouvés submergés par cette menace grouillante et rampante.

Quelques scènes ont particulièrement retenu notre attention comme l'apparition de la Reine en plein milieu d'un affrontement entre ses progénitures et des marines aux commandes d'exosquelettes (oui, les mêmes que celui d'Ellen «get away from her you bitch !» Ripley). Impressionnante en taille comme en réalisme, la gigantesque créature semblait tout droit sortie du film.


« Les développeurs semblent donc avoir eu carte blanche pour enrichir l'univers du film »
Un nouveau genre de xénomorphes nous a également été présenté, inédit celui-là. Baptisée Crusher, cette créature se caractérisait par l'envergure de sa carapace lui permettant de fracasser les obstacles se dressant entre elle et sa proie. Les développeurs semblent donc avoir eu carte blanche pour enrichir l'univers du film mais on imagine qu'en amoureux de ce dernier ils n'auront pas trop fréquemment recours à ce genre de « petites trahisons ».

Enfin, puisqu'il faut tout de même bien en parler, le gameplay de ce first person shooter semble, pour l'heure, faire dans le très classique. Si ce n'est l'obligation d'interrompre la visée pour consulter le radar, les mouvements de notre Marine sont ceux de n'importe quel personnage d'un jeu du genre. On notera tout de même que la campagne devrait être jouable en coopération, comme l'a suggéré l'apparition d'un second joueur en cours de partie durant cette démonstration.


Conclusion
Incontestablement, cette présentation Aliens Colonial Marines fut une excellente surprise. Pour le fan d'Aliens que je suis, la fidélité à l’œuvre originale qui transparaissait à chaque instant de cette démonstration fut un véritable régal. D'autant que, pour la petite anecdote, Randy Pitchford n'a eu de cesse de lancer des citations exactes du film et autres références pointues au director's cut, soulignant par là que ces quelques minutes de jeu partageaient énormément en termes d'ambiance et de variété des situations de jeu (les tourelles automatiques !) avec le film auquel Colonial Marines se propose humblement de faire suite. Si Gearbox poursuit dans cette voie, il se pourrait peut-être que nous tenions là le jeu ultime tiré ce chef d’œuvre du septième art qu'est Aliens. Vivement la suite !!

Tellement + sur JeuxVideo.fr : Preview de Aliens Colonial Marines : la bonne surprise pour les fans http://www.jeuxvideo.fr/jeux/aliens-colonial-marines/preview-aliens-colonia…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:47    Sujet du message: Aliens : Colonial Marines, entre vidéos de gameplay et preview

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> autres -> divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


|video guilde |<calendrier guilde |jeu detente |Album Photo | Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation