La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum


Preview Civilization 5 - Gods & Kings : religion et espionnage de retour !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> autres -> divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ericnouveau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 25 063
Localisation: toulouse
grade dans la guilde: mg
Masculin
Point(s): 60 922
Moyenne de points: 2,43

MessagePosté le: 17.03.12 02:56    Sujet du message: Preview Civilization 5 - Gods & Kings : religion et espionnage de retour ! Répondre en citant

Firaxis travaille depuis des mois à cette première extension pour Civilization 5 : une extension qui doit considérablement enrichir le fameux jeu de gestion / stratégie sorti courant 2010.
Malgré d'évidentes qualités, Civilization 5 a souffert de la comparaison avec son prédécesseur. Après quelques semaines de jeux, de nombreux passionnés ont délaissé le nouveau venu qui a tout de même réussi à convaincre une frange suffisamment importante de joueurs pour que Firaxis poursuive l'aventure. Durant des mois, les développeurs ont donc enchaîné les mises à jour, les correctifs et les DLCs tout en travaillant à la conception d'une extension digne de ce nom. Baptisée Gods & Kings, ladite extension nous a été présentée lors de la Game Developers Conference de San Francisco : nous ne pouvions manquer pareille occasion de voir l'apport de la religion ou de l'espionnage par exemple.


« Il n'y a point de religion sans mystères »

Sans surprise - nombre de fans l'ont réclamée - la religion fait donc son grand retour dans Civilization. De l'aveu même des développeurs, elle n'était pas du tout dans les plans de Firaxis et son intégration est passée par la mise en place d'une nouvelle ressource, la foi. Un peu comme les sciences, celle-ci s'obtient par la construction de structures dans nos villes, mais il existe bien sûr d'autres méthodes pour générer de la foi. Citons par exemple la découverte de ruines anciennes ou l'établissement de bonnes relations avec la nouvelle classe de cités-états, les religieuses. Enfin, les Celtes - l'une des nouvelles civilisations - génèrent automatiquement de la foi au travers des forêts qui environnent leurs villes et par l'utilisation de certaines unités.

Dès que le joueur a amassé suffisamment de cette foi, il peut la dépenser comme n'importe quelle ressource et ainsi s'offrir ce que les développeurs ont appelé un Panthéon. Il ne s'agit pas d'une véritable religion, mais d'une « simple » croyance qui octroie cependant des bonus intéressants. La fondation d'une religion ne se fait que plus tard, une fois que le Panthéon a permis l'accumulation de suffisamment de foi pour s'attacher les services d'un Grand Prophète. Celui-ci permet donc de fonder une religion que l'on choisit parmi une liste de onze cultes. Islam, Bouddhisme ou Shintoïsme n'ont aucune différence, mais en choisissant une religion, le joueur choisit également un pouvoir qui profitera à sa propre civilisation, mais qui pourra également offrir un bonus aux villes converties des autres joueurs.





La Merveille Petra, du nouveau côté combat et pas moins de onze religions !

Offrir davantage d'options aux joueurs
L'idée est ici de faire une sorte de contrepoids au développement généralisé d'une religion : celui qui l'a fondée en tire évidemment un bénéfice, mais la puissance d'une religion profite tout de même - dans une moindre mesure - à toutes les autres civilisations converties... Il est d'ailleurs encore possible de répandre plus rapidement la bonne parole en « construisant » des missionnaires : à noter que ceux-ci s'achètent avec de la foi et ne fonctionnent donc pas tout à fait comme une unité classique. Sur le papier, l'intégration de la religion a été réalisée de manière très intelligente par des développeurs qui n'ont pas essayé de bêtement copier le système propre à Civilization 4, un système qui n'était de toute façon pas très indiqué pour ce cinquième opus.



Autre large pan du jeu ajouté par Firaxis, l'espionnage diffère encore bien plus de ce à quoi Civilization 4 nous avait habitué. Il n'est plus question de produire des espions et de les déplacer sur la carte comme par le passé, mais plutôt d'affecter directement la diplomatie au travers d'options sélectionnables depuis l'interface : voler des technologies, influencer les cités-états, tenter un coup d'état ou mettre en place des élections chez elles. Ces deux options peuvent permettre d'augmenter considérablement son influence, mais elles sont risquées et peuvent se retourner contre un joueur un peu trop entreprenant. Non content de perdre en influence, ce dernier court alors le risque d'une guerre et son espion a toutes les chances d'être exécuté !


Refonte subtile des combats
Troisième grosse modification apportée par Gods & Kings, le système de combat est sensiblement refondu par une extension qui ne revient pas sur la question d'une unité par case ou l'aptitude au tir à distance. En revanche, les développeurs ont tenu à ce que les combats se jouent davantage sur la durée. Pour ce faire, les unités disposent maintenant de 100 points (au lieu de 10) alors que les dégâts n'ont que légèrement augmenté : du coup, il devient possible de former de véritables lignes de front, de soigner ses troupes, de les réorganiser voire d'opérer une véritable retraite alors que les affrontements tournaient auparavant un peu trop au simple renouvellement des armées par l'introduction de troupes fraîches pour remplacer les morts.

Firaxis a aussi tenu à répondre aux demandes des amateurs de combats navals. Ils pourront compter sur la présence de navires capables d'attaques au « corps-à-corps ». Il ne s'agit pas de transformer un destroyer en infanterie, mais plutôt de lui permettre d'opérer des raids ou de soutenir un assaut visant la capture d'une cité. Bien sûr, d'autres bateaux seront toujours susceptibles d'agir à distance et les forces navales acquièrent ainsi une véritable autonomie en combat : attention à vos cités côtières ! Enfin, pour tenir un inventaire plus comptable, il nous faut dire que 9 civilisations (Byzance, Carthage, les Celtes, les Mayas, les Pays-Bas... ) / 9 leaders (Boadicée, Didon, Guillaume d'Orange, Pacal, Théodora... ) inédits sont prévus, de même que 9 nouvelles merveilles, 2 types de cités-états (religieuse et mercantile) et pas moins de 27 unités. Dennis Shirk a ainsi tenu à nous préciser que Firaxis a pris son temps afin que « Gods & Kings soit en quelque sorte le Beyond The Sword de Civilization 5 »... Verdict avant la fin du printemps 2012.










.view-mobile { width:92%; margin:0 auto 20px; border:#D9E3E5 solid 2px; } .view-mobile > div { padding:10px 20px; } .view-mobile img { float:left; margin-right:10px; } .view-mobile p { font-weight:bold; color:#023B4F; font-size:13px; line-height:1.2; margin-top:5px; }



Tellement + sur JeuxVideo.fr : Preview Civilization 5 : Gods And Kings | Jeu sur PC sur JeuxVideo.fr http://www.jeuxvideo.fr/jeux/civilization-v-gods-and-kings/preview-test-civ…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 17.03.12 02:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La derniere croisade : forum de guilde Index du Forum -> autres -> divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


|video guilde |<calendrier guilde |jeu detente |Album Photo | Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation